S’organiser pour partir en camping : 9 étapes clés pour des vacances réussies

Mini sommaire

  1. Poser ses vacances pour partir en camping
  2. Choisir son mode de camping
  3. Créer son parcours de camping
  4. Réserver une place dans un camping
  5. Faire un budget prévisionnel de ses vacances
  6. Acheter le matériel de camping
  7. Consulter la météo
  8. Faire ses valises pour aller camper
  9. Partir en camping

Si vous réfléchissez à passer vos prochaines vacances à camper seul ou avec vos enfants, vous voulez sans doute tout savoir sur le camping. La clé d’un séjour réussi réside souvent dans sa préparation. Alors, comment s’organiser pour partir en camping ?
Plusieurs étapes vous attendent entre le jour où vous posez vos congés et le jour du départ. Vous allez devoir : choisir votre camping et votre type d’hébergement, prévoir votre budget et acheter le matériel nécessaire. Alors, avant de faire votre sac, découvrez comment bien préparer votre voyage en 9 étapes.

Comment s'organiser pour partir en camping-1

1 — Poser ses vacances pour partir en camping

Pour une personne dans la vie active, la première étape pour préparer ses vacances est de poser ses congés. Pour un salarié, il faut prévenir son employeur à l’avance afin qu’il puisse adapter l’organisation de l’entreprise. Un entrepreneur est plus libre dans son agenda, mais il doit tout de même prévenir ses clients et collaborateurs de son absence.

Bloquer des dates à l’avance

Poser ses vacances plusieurs mois à l’avance a certains avantages. Quand on part à plusieurs, il faut que tout le monde se mette d’accord sur les dates des vacances. Selon les situations professionnelles, cela peut prendre plus ou moins longtemps. Pour une famille avec des enfants, il faut également prendre en compte le calendrier scolaire.
Déterminer les dates de son séjour tôt dans l’année permet également de contacter plus rapidement des campings. On est alors sûr d’avoir une place pour camper dans la zone que l’on a choisie. Les campings peuvent facilement être complets à l’approche du départ, surtout si le voyage a lieu en haute saison.

Choisir la période de l’année

Il n’est pas obligatoire d’attendre l’été pour prendre des vacances si on a des disponibilités à un autre moment de l’année. Une famille avec des enfants peut tout à fait profiter de quelques jours pendant d’autres vacances scolaires. Et si vous n’avez pas d’enfants, vous êtes libres de vous organiser comme vous le souhaitez.
La meilleure période pour partir en camping dépend de vos envies et de vos besoins. L’avantage de camper en basse saison est que les prix peuvent diminuer jusqu’à 50 % ! Renseignez-vous tout de même : certains campings ne sont pas ouverts toute l’année. Vous pouvez également décider d’emmener votre famille camper en Australie en hiver. Les voyages à l’étranger donnent la possibilité de s’affranchir du cycle des saisons. Mais dans ce cas, on ne bénéficie pas forcément d’une baisse des prix.

2 — Choisir son mode de camping

Avant de réfléchir à comment s’organiser pour partir en camping, il est important de penser au type de séjour que l’on recherche. Si vous partez en famille ou avec des amis, n’hésitez pas à en parler ensemble et à rédiger une liste de vos critères communs.

Quelle expérience de camping ?

Il existe une multitude de façons de faire du camping :

  • faire du camping classique ;
  • faire du glamping (camping de luxe) ;
  • camper pendant un parcours de randonnée ;
  • faire un road trip en camping-car ;
  • faire du camping sauvage.

Il est donc important d’explorer toutes les options disponibles, et de suivre vos envies. Cette décision aura un impact certain sur le budget à prévoir (prix de location, activités). Si vous souhaitez découvrir un pays étranger (USA, Croatie…), n’oubliez pas de vous munir d’un guide de voyage. Cela vous permettra de mieux connaître les options d’hébergement.

Quel type de logement ?

Camper ne se résume plus à planter la tente pour les enfants et à dormir dans le camping-car pour les parents. Les campings proposent aujourd’hui la location d’hébergements très variés, comme :

  • une tente ;
  • un mobil-home ;
  • ou un chalet.

Certains proposent même de passer la nuit dans un logement atypique, comme une yourte ou un tipi. Le prix du séjour va dépendre du type d’hébergement et de son niveau de confort. Si vous partez en groupe, pensez à prendre en compte le budget de tout le monde.

3 — Créer son parcours de camping

Si vous optez pour une expérience de camping nomade, il vous faudra créer votre parcours. Pour cela, vous pouvez utiliser une application, un GPS ou vous munir d’une carte et d’un stylo.

Camper en randonnée

Pour aller camper lors d’une randonnée, il est important de se renseigner à l’avance, surtout dans un pays étranger. Un guide pratique de randonnée, ou encore la rubrique « Conseils aux voyageurs » du site France Diplomatie sont de bonnes sources d’informations.
Listez les étapes possibles en fonction des points d’eau et des sites de camping autorisés. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander conseil sur un forum de camping. Les campeurs chevronnés seront ravis de partager avec vous leurs astuces.

Camper en road trip

Si vous partez en camping-car ou en voiture, il vous faudra aussi construire votre parcours en prenant en compte :

  • votre sécurité et celle de votre véhicule ;
  • l’emplacement des stations-service sur la route ;
  • les règles de sécurité à respecter selon le pays ;
  • les points d’intérêt où vous voulez vous arrêter ;
  • les sites autorisés pour se garer et planter la tente.

Que vous partiez à l’aventure en Australie, en Espagne ou en France, il est important de bien planifier votre voyage. Cela vous enlèvera un poids et vous pourrez profiter pleinement de votre road trip une fois lancé !

4 — Réserver une place dans un camping

Pour ceux qui préfèrent les campings classiques, il va falloir réserver un emplacement pour planter la tente ou garer la caravane. Choisir une destination de camping n’est pas une mince affaire. Il faut prendre en compte plusieurs facteurs : la zone géographique souhaitée ou encore les activités proposées.

Choisir l’environnement qui vous correspond

Les campeurs recherchent avant tout le contact avec la nature. Mais tout le monde n’est pas obligé d’aller à la plage. Vous pouvez bien sûr profiter de la mer Méditerranée ou de l’Océan Atlantique pendant votre séjour. Mais s’installer près d’un lac, d’un site touristique particulier ou dans la nature profonde peut être tout aussi plaisant.

Comparer les offres

Pour trouver la destination de vos rêves, pas de secret : il faut comparer les offres. Renseignez-vous sur les spécificités et les prestations proposées par chaque camping. Si vous êtes une famille avec des enfants, faites-les participer aux recherches, c’est aussi leur voyage. Enfin, n’hésitez pas à contacter les établissements pour obtenir un renseignement pratique ou une précision.

Réserver à l’avance ou à la dernière minute ?

Il est toujours conseillé de faire sa réservation à l’avance. Cela permet notamment de choisir son emplacement pour planter la tente. En vous y prenant trop tard, vous risquez d’être relégué aux emplacements les plus excentrés, ou de ne pas obtenir de place du tout.
Si vous optez pour la location d’un hébergement sur place (mobil-home, chalet) pour votre famille, c’est d’autant plus vrai. Cependant, il est toujours possible de trouver des offres de dernière minute. Le choix est plus limité, mais on peut toujours dénicher de bonnes occasions.

Comment s'organiser pour partir en camping-2

5 — Faire un budget prévisionnel de ses vacances

Une fois que vous connaissez votre destination et le prix à payer par nuit, il est temps d’établir un budget plus précis. Pour cela, prenez en compte la consommation de votre véhicule ou le prix du billet d’avion si vous partez dans un autre pays. N’oubliez pas les coûts liés à l’achat et à la location d’affaires.

Choisir ses activités de camping

Si vous ne savez pas encore à quoi vous allez occuper vos journées, c’est le moment d’y réfléchir. Cela va vous permettre d’affiner votre budget et de savoir si vous devez emporter un équipement spécifique. Par exemple : votre enfant veut faire de l’équitation. Ce service a un coût. De plus, vous devez vous renseigner sur l’équipement fourni. Prenez en compte tous ces paramètres et vous pourrez partir l’esprit tranquille.

Commencer à économiser de l’argent

Une fois que vous avez anticipé toutes vos dépenses, voyez si vous avez un budget suffisant ou pas. Dans le cas contraire, il peut être utile de commencer à économiser assez tôt, ou bien de revoir les coûts à la baisse. Pour ne pas vous retrouver en difficulté, vous pouvez utiliser des astuces. Par exemple, prévoir un budget 15 % plus élevé vous protège contre les imprévus.

6 — Acheter le matériel de camping

Si vous êtes nouveau dans l’univers des campings, il vous manque sans doute l’essentiel du matériel nécessaire. Faites une liste des affaires dont vous avez besoin, et achetez-les suffisamment tôt. En cas de besoin, demandez des conseils à des amis plus expérimentés.

Le matériel obligatoire pour camper

Le matériel que vous allez emporter va dépendre :

  1. De votre type d’hébergement (tente, bungalow…) ;
  2. De vos activités et de celles de vos enfants (ex. : randonnée) ;
  3. De votre budget et de la taille de votre véhicule.

Parmi le matériel classique du randonneur, on peut retrouver :

  • une tente (avec sardines et maillet) ;
  • un sac de couchage ;
  • un tapis de sol ;
  • un auvent pour le camping-car ;
  • un réchaud à gaz ;
  • plusieurs sacs à dos.

Si vous prévoyez de partir en randonnée ou de faire de la plongée sous-marine, vous devrez emporter des affaires supplémentaires. Commencez à réfléchir à la place que votre matériel va occuper dans votre voiture. Vous gagnerez du temps pour la suite. Si vous voulez en savoir plus, découvrez tout ce qu’il faut prendre pour le camping.

Tester le matériel de camping

Que vous soyez un campeur expérimenté ou un néophyte complet, il est indispensable de tester votre matériel au moins une semaine à l’avance. En cas de dysfonctionnement, il sera toujours possible d’en racheter ou de faire réparer l’objet en question. Cela vaut pour le matériel vieux de plusieurs années, mais aussi pour vos achats les plus récents. Vérifier toutes ses affaires peut sembler être une perte de temps. Mais cela peut vous éviter d’être réveillé en pleine nuit parce que le matelas pneumatique de votre enfant est crevé.
Prenez le temps de monter chaque tente dans votre jardin, de gonfler chaque matelas, etc. Si vous comptez rouler sur de longues distances, pensez à faire vérifier votre véhicule par un garagiste. Tout le monde apprécie Dame Nature, mais personne n’aime tomber en panne au milieu de nulle part…

7 — Consulter la météo

Toujours dans votre dernière semaine de préparation, pensez à consulter la météo pour votre période de vacances. Connaître les prévisions météorologiques va vous permettre de savoir avec quoi remplir vos sacs (ex. : vêtements de pluie). Vous pourrez aussi vous réorganiser si vos activités ou celles de vos enfants tombent à l’eau.
Que vous fassiez un road trip sur des centaines de kilomètres ou que vous conduisiez jusqu’à une plage à proximité, connaître la météo permet de mieux organiser votre trajet. Cela vous permettra d’appréhender l’état de la route et les retards éventuels dus à la pluie ou au brouillard. Pour ceux qui se déplacent en avion, il peut être utile de vérifier que votre vol n’a pas été annulé.
Si vous visitez un autre pays, renseignez-vous sur les conditions météo spécifiques et sur les mesures de sécurité à connaître (séisme, incendie). Assurez-vous également que les prestations que vous avez réservées (walking tour, guide touristique…) sont toujours confirmées. Enfin, n’oubliez pas de vérifier la météo des plages si vous partez à la mer ou à l’océan. Le facteur météo est primordial quand on part en vacances. Il peut avoir un impact important sur le budget total du voyage (achat ou location de matériel de dernière minute).

8 — Faire ses valises pour aller camper

Vous entrez dans la dernière ligne droite avant le départ. Il est temps pour toute la famille de faire ses sacs. Voici quelques conseils et astuces pour mieux vous organiser.

Rédiger une liste des affaires de camping

Tout d’abord, il est toujours important d’écrire une liste de tout ce dont vous aurez besoin lors d’un voyage. Faites participer les enfants et tous les participants au séjour, vous aurez moins de chance d’oublier quelque chose.
Voici quelques essentiels du sac de camping :

  • des vêtements adaptés au séjour ;
  • plusieurs paires de chaussures ;
  • un guide pratique ;
  • une carte de la région visitée ;
  • une trousse de toilette ;
  • une trousse de secours.

N’oubliez pas de bien répartir le poids dans les sacs, surtout pour ceux des enfants. Rangez les objets dont vous vous servez le plus dans les poches extérieures. Enfin, n’emportez pas trop d’objets personnels, pensez à la place disponible dans votre véhicule.

Penser à s’organiser pour la nourriture

Que vous prévoyiez de manger au restaurant la plupart du temps ou d’être autosuffisant, emportez un peu de nourriture avec vous. Privilégiez les boîtes de conserve et les aliments non périssables. Cela vous évitera de jeter trop de produits en cas de problème avec le réfrigérateur de votre caravane. À vous de vous organiser selon les options de supermarché et de restauration disponibles.
Prévoyez tout de même de la nourriture et de l’eau pour le voyage aller et des sacs-poubelle pour ne pas jeter vos déchets dans la nature. Pensez à embarquer avec vous le matériel nécessaire pour cuisiner : réchaud, vaisselle, poêles, glacière… Si vous manquez d’idées de menu, découvrez ce que vous pouvez manger en camping.

9 — Partir en camping

Vous êtes en congé, vos sacs sont faits, vous allez enfin pouvoir profiter de vacances bien méritées. Voici les tout derniers conseils pour que le voyage se passe bien jusqu’à l’arrivée au camping.

La veille du départ en camping

La veille de votre voyage, c’est l’heure des dernières vérifications. Revoyez une dernière fois votre check-list et repassez chaque sac en revue pour être sûr de ne rien oublier. Vous pouvez ensuite charger votre véhicule en répartissant bien le poids de vos affaires pour une meilleure tenue de route. Vous pouvez aussi vérifier votre itinéraire sur la carte de votre GPS, faire le plein et vous renseigner sur le trafic du lendemain.

Le jour du départ en camping

Ça y est, c’est le jour J ! Si vous avez suivi tous les conseils précédents, vous êtes fins prêts à prendre la route. Partez à l’avance, surtout pour les longs trajets. Cela vous permettra de ne pas stresser en cas de bouchons ou d’imprévu sur la route. De plus, il vaut mieux éviter d’arriver trop tard. En effet, la réception dans les campings n’est pas toujours ouverte 24 h/24. Et personne ne veut avoir à monter sa tente dans le noir après une journée à rouler.

Nous vous recommandons également ces autres pages :

Civilité:
Prénom:
Nom:
E-mail:
J'accepte de recevoir des offres spéciales de Campings.com