Qu’est-ce qu’il faut prendre pour le camping ?

Mini sommaire

  1. Le matériel nécessaire à emmener pour du camping en tente
  2. Le matériel nécessaire pour des vacances en camping-car
  3. Les affaires à prévoir pour des vacances au camping
  4. Les affaires de toilette indispensables pour faire du camping
  5. Les produits à mettre dans la trousse à pharmacie pour le camping
  6. Les vêtements et chaussures à privilégier pour le camping

Le camping est un mode de vacances qui se veut simple et convivial. Cependant, un minimum d’organisation est nécessaire avant de partir au camping. Comment s’organiser pour partir en camping ? Qu’est-ce qu’il faut prendre pour le camping ? En dehors des affaires personnelles, des vacances au camping nécessitent également plusieurs équipements pour la tente, le camping-car ou la caravane. Plusieurs conseils sont alors les bienvenus pour ne rien oublier.

Qu'est-ce qu'il faut prendre pour le camping-1

Le matériel nécessaire à emmener pour du camping en tente

Le projet de partir en voyage avec un seul sac à dos n’est pas toujours possible si vous souhaitez faire du camping en tente. En effet, le camping en tente représente un mode de vacances qui demande un certain nombre d’accessoires.
Parmi le matériel indispensable à l’installation de la tente, vérifiez d’avoir dans votre sac :

  • la tente avec le nombre de sardines nécessaires ;
  • un kit de réparation pour les tentes en cas de déchirure ;
  • un spray imperméabilisant si la toile de la tente perd en imperméabilité ;
  • un racloir pour créer une rigole autour de la tente en cas de forte pluie ;
  • une moustiquaire ;
  • un cadenas pour fermer la tente durant les absences ;
  • un chargeur solaire pour recharger son téléphone portable.

Pour aménager l’intérieur de la tente et dormir confortablement durant la nuit, pensez à apporter un tapis de sol imperméable suffisamment épais pour faire barrière à l’humidité du sol. Le sac de couchage est bien évidemment un indispensable à loger dans son sac ou sa valise. Selon la période où vous avez prévu de partir en voyage dans un pays étranger ou en vacances en France, prenez soin de choisir un sac de couchage pour les basses températures durant la nuit, ou au contraire un sac de couchage respirant pour le camping en été.
Pour le camping sauvage dans un lieu autorisé, certaines affaires supplémentaires sont les bienvenues pour des vacances en pleine nature. Le papier toilette et les sacs poubelles, par exemple, sont malheureusement très souvent oubliés parmi la liste d’affaires à emmener dans son sac. De plus, une trousse de premiers secours est indispensable pour procurer les premiers soins si nécessaire en cas de blessure ou de piqûre.
Concernant l’alimentation et le ravitaillement en eau, certains équipements et aliments sont faciles à transporter et à entreposer dans la tente comme :

  • une gourde d’eau et plusieurs bidons d’eau potable en réserve pour faire du camping sauvage éloigné d’une source d’eau potable ;
  • des assiettes, des gobelets et des couverts en plastique idéalement recyclables et réutilisables,
  • un réchaud à gaz avec une cartouche de gaz pleine ;
  • des aliments de base tels que du riz, des pâtes, des conserves, etc.

Afin de garder à l’abri des insectes et de la chaleur vos différents aliments, prévoyez également plusieurs boites hermétiques. Les aliments sucrés attirent rapidement les insectes comme les fourmis, les guêpes, etc. L’astuce pour éviter que votre tente soit envahie par ces insectes est d’emballer avec du film alimentaire les paquets de gâteaux et autres friandises sucrés dès leur ouverture.

Le matériel nécessaire pour des vacances en camping-car

Faire du camping en camping-car permet de nombreux avantages en matière de confort et de place pour emporter plus d’affaires personnelles durant ses vacances. De plus, vous pouvez commencer à vous organiser avant de partir en voyage en rangeant au fur et à mesure les équipements et les affaires que vous souhaitez emporter.
En plus de vos vêtements pour les vacances, du matériel pour l’entretien du camping-car est également à prévoir. Parmi la liste d’équipements à emporter pour un camping-car, pensez à emporter :

  • une caisse à outils pour les possibles petites réparations à effectuer sur le camping-car ;
  • une bombe anti-crevaison pour dépanner le véhicule le temps de changer la roue en cas de besoin ;
  • des produits d’entretien pour les eaux usées recueillies dans le réservoir prévu à cet effet.

Les papiers du véhicule sont aussi souvent oubliés dans la précipitation des préparatifs des vacances. N’hésitez pas à préparer un porte-document avec tous les documents importants relatifs au camping-car à emporter durant le séjour.
Outre la partie entretien et dépannage du véhicule, l’intérieur du camping-car exige aussi une certaine organisation pour éviter de se laisser déborder par des affaires non rangées à leur place et un espace de vie rapidement sali.
Certaines astuces permettent de garder un camping-car propre et bien rangé. Parmi ces astuces, vous pouvez prévoir d’emmener :

  • une paire de chaussons ou de sandales d’intérieur pour chaque vacancier entrant dans le camping-car ;
  • un filet de lavage pour le linge sale qui prend peu de place et qui permet de séparer le linge propre du linge sale ;
  • une boite de rangement pour tous vos équipements et accessoires électroniques de type smartphone, montre connectée, appareil photo, etc.

Camper avec un camping-car permet aussi d’apporter quelques extras pour le loisir qu’il serait plus difficile d’emporter pour des vacances avec un simple sac à dos et une tente. Les équipements de loisirs que vous pouvez emporter facilement dans un camping-car sont :

  • les vélos avec un porte-vélo ;
  • les jeux de raquettes pour les loisirs extérieurs ;
  • les jeux de plein air comme des cerfs-volants ;
  • etc.

De plus, si vous avez encore de la place, n’oubliez pas de prévoir quelques chaises pliantes ainsi qu’une table pliante de jardin afin de vous aménager un espace repas convivial à l’extérieur du camping-car.
La seule limite concernant les différents équipements et vêtements que vous pouvez emporter se situe au niveau du poids total du camping-car. En effet, un camping-car ne doit pas dépasser un certain poids une fois chargé. Ce poids limite dépend du modèle de votre camping-car. Cette limite de poids est indiquée dans le livret technique du véhicule.
Si vous manquez d’espace ou avez peur de dépasser la limite de poids, prenez en priorité des vêtements confortables légers, mais également des vêtements chauds et imperméables en cas de mauvais temps. Si vous partez durant plusieurs jours, vous pouvez également prévoir de laver à la main quelques vêtements. Pour cela, n’oubliez pas d’amener un petit paquet de lessive adapté au lavage à la main ainsi qu’une corde à linge pour étendre votre linge.

Les affaires à prévoir pour des vacances au camping

Les campings proposent aussi bien des emplacements nus pour y stationner un camping-car ou une caravane que des locations de mobil-home ou de chalets. Selon le type d’hébergement que vous avez choisi sur le camping, vous devrez prévoir plus ou moins d’équipements de camping en plus de vos vêtements.
Sur les terrains de camping, vous pouvez disposer sur votre emplacement de l’électricité. Cette option permet d’apporter un réel confort lorsque vous souhaitez camper durant plusieurs jours. Vous pouvez ainsi prévoir d’emmener avec vous :

  • un appareil photo avec son chargeur ;
  • une tablette ou un ordinateur portable pour visionner des films ou des photos les soirs où aucune fête n’est organisée par le camping ;
  • une enceinte hi-fi pour mettre un peu de musique avec un volume sonore raisonnable pour ne pas déranger les voisins ;
  • etc.

Le camping propose également de nombreuses activités durant la haute saison touristique. Une tenue de sport confortable avec de bonnes baskets est donc vivement conseillée pour participer aux différents défis et compétitions sportives organisées par les animateurs du camping.
De plus, prévoyez plusieurs serviettes de bain pour vos sorties à la piscine du camping et à la plage. Les serviettes de plage peuvent être contraignantes à laver à la main, donc il vaut mieux prévoir si possible plusieurs serviettes de rechange durant vos vacances. Pour une question d’hygiène, prévoyez également une serviette légère ou une fouta à disposer sur le bain-de-soleil mis à disposition par le camping. Ces serviettes sont plus faciles à laver et se glissent facilement dans un sac de plage pour une journée au soleil.
Pour bien s’organiser au moment de prendre sa douche ou faire sa toilette matinale dans les blocs sanitaires du camping, prévoyez un petit sac pour la toilette contenant quelques indispensables comme :

  • une paire de sandales en plastique pour rentrer et sortir de la douche sans être pieds nus ;
  • une serviette de toilette peu encombrante qui absorbe bien l’eau ;
  • un sac pour y récupérer vos habits de rechange et y déposer vos vêtements sales ;
  • votre savon ;
  • un miroir ventouse si la cabine de douche n’en comporte pas afin de profiter de cet espace clos pour vous peigner les cheveux une fois douchés et vérifier qu’il ne vous reste pas de savon sur les cheveux avant de sortir de la cabine de douche.

Si vous partez en vacances avec des enfants ou un bébé dans un terrain de camping, prévoyez également quelques petits objets qui se trouvent habituellement dans leur chambre afin de leur donner des repères familiers dans le mobil-home ou la tente. Les locations dans les terrains de camping ne permettent pas d’avoir un lieu de vacances personnalisé avec des repères visuels rappelant la maison. Avec l’excitation des vacances, les enfants peuvent éprouver des difficultés à s’endormir ou à se calmer durant la journée. Une peluche ou un mobile pour enfant peut leur permettre de retrouver un objet familier qu’ils pourront regarder pour se rassurer et s’endormir plus rapidement.
Les terrains de camping mettent également à votre disposition de nombreux documents utiles pour l’organisation de vos vacances comme un guide touristique ou une carte de la commune et ses différentes activités. Pour ne pas perdre ces documents au milieu des bagages, pensez à emporter avec vous un porte-document pour y ranger tous vos papiers et documents relatifs à la location sur le terrain de camping et aux lieux à visiter.

Qu'est-ce qu'il faut prendre pour le camping-2

Les affaires de toilette indispensables pour faire du camping

Les affaires de toilette peuvent occuper une place importante dans votre valise. Pour éviter de prendre des accessoires et des soins superflus durant vos vacances au camping, faites une check-list des produits et des accessoires que vous utilisez au quotidien dans votre trousse de toilette.
Parmi les soins et les accessoires indispensables à prendre avec soi pour quelques jours en camping, n’oubliez pas de mettre dans votre trousse de toilette :

  • votre brosse à dents et votre dentifrice ;
  • un savon idéalement biologique et biodégradable pour éviter de polluer les sols lors du camping sauvage ;
  • un système de douche solaire pour le camping sauvage ;
  • des serviettes de bain qui sèchent rapidement pour éviter de laisser du linge humide dans la tente ou dans un camping-car ;
  • une paire de sandales en plastique à garder à ses pieds le temps de se doucher en pleine nature ou dans les blocs sanitaires publics du camping ;
  • une réserve de protections hygiéniques pour les femmes ;
  • une boite de mouchoirs jetables ;
  • une brosse à cheveux ou un peigne.

À ces équipements et produits de base pour l’hygiène, vous pouvez y ajouter vos produits pour le corps et le visage tels que les crèmes hydratantes, une petite trousse de maquillage, etc. Essayez dans la mesure du possible de prendre avec vous que les produits que vous utilisez quotidiennement pour éviter de manquer de place dans la tente ou dans le camping-car au milieu de vos bagages.

Les produits à mettre dans la trousse à pharmacie pour le camping

Le camping est un mode de voyage très apprécié pour se reconnecter à la nature. Mais vivre au beau milieu de la nature peut également amener son lot d’inconfort, de blessures superficielles et de piqûres. Afin d’éviter que les vacances au camping se transforment en nuits difficiles ou en activités annulées à cause d’un mauvais coup de soleil, certains soins et équipements de pharmacie sont des indispensables comme :

  • la lotion antimoustiques ;
  • la crème solaire ;
  • une trousse de secours.

Faire du camping en tente peut être plus contraignant pour éviter les multiples piqûres d’insectes, et notamment celles de moustiques. Certains moustiques comme les moustiques tigres dans le sud de la France peuvent causer des boutons inflammatoires très douloureux. Pour éviter ce désagrément au camping, pensez à vous munir de produits antimoustiques efficaces. L’huile essentielle de citronnelle est un répulsif très efficace contre les moustiques. Cependant, l’application d’huiles essentielles sur la peau est interdite pour certains profils de personnes, tels que les femmes enceintes et les jeunes enfants. Dans ce cas, des sprays antimoustiques sont disponibles en pharmacie.
Pour les enfants qui ne supportent pas l’application sur les vêtements et sur leur peau de ce type de produit, il existe également des bracelets antimoustiques à garder autour de son poignet.
À noter que pour l’utilisation d’un spray, l’efficacité de ce produit est grandement diminuée après une baignade dans la piscine ou dans la mer.
Si vous partez faire du camping pendant l’été, la crème solaire est l’un des produits les plus importants à ne pas oublier. Chaque année, de nombreux coups de soleil pouvant aller jusqu’à la brûlure sont recensés. L’exposition au soleil sur une plage est d’autant plus dangereuse avec la réverbération des UV sur le sable. Pour éviter les coups de soleil au camping, il est indispensable de se protéger avec une crème solaire si vous vous exposez au soleil pendant les heures les plus chaudes. Pour soigner plus rapidement un coup de soleil léger, pensez également à prendre dans votre trousse de toilette une crème pour les brûlures et les coups de soleil disponible en pharmacie.
La trousse de secours permet d’avoir à disposition les produits nécessaires pour désinfecter une plaie ou réduire les effets d’une piqûre ou d’une morsure d’un insecte ou d’un animal venimeux (guêpe, serpent, etc.). Il existe différents modèles de trousse de secours vendus en pharmacie ou dans des magasins spécialisés dans le camping. Si vous souhaitez faire du camping sauvage, prévoyez de vous munir d’une trousse de secours complète avec :

  • des bandes stériles ;
  • du désinfectant ;
  • du tulle gras ;
  • des pansements ;
  • une paire de ciseaux ;
  • une pompe à venin ;
  • une couverture de survie.

Si vous êtes dans un terrain de camping, une trousse de secours basique sera suffisante. En effet, les terrains de camping ont l’obligation de mettre à disposition les différents accessoires et soins pour les premiers secours en raison de leur statut d’établissement privé ouvert au public.

Les vêtements et chaussures à privilégier pour le camping

Selon le lieu où vous souhaitez faire du camping, des vêtements et des chaussures de sport peuvent être utiles. Pour le camping sauvage, certains lieux où camper sont bordés d’une végétation abondante. Les sandales ne sont pas vraiment le type de chaussures le plus approprié pour marcher plusieurs heures sans risquer de se blesser. Même durant l’été, une bonne paire de chaussures de randonnée est indispensable pour faire du camping sauvage. Pour les moments de détente à rester aux abords de la tente ou pour faire sa toilette, une paire de sandales en plastique faciles à mettre et à enlever permet de se délasser ses pieds.
Concernant les vêtements à prendre pour du camping en été, pensez à mettre dans votre valise :

  • un maillot de bain ;
  • des habits de pluie en cas de mauvais temps ;
  • des vêtements chauds pour les matins plus frais ;
  • des vêtements confortables pouvant être portés pour des activités sportives comme pour une balade en vélo, une sortie à cheval, un parcours d’accrobranche, etc.

Certains accessoires sont également des indispensables pour vos différentes sorties hors du camping comme :

  • une paire de lunettes qui protège efficacement vos yeux des UV du soleil ;
  • un petit sac à dos pour y mettre une gourde d’eau ainsi que vos papiers et autres accessoires personnels.

Pour du camping en basse saison ou dans un autre pays du monde à la météo capricieuse, n’hésitez pas à vous rendre en magasin spécialisé dans le sport afin de vous équiper de vestes chaudes et imperméables de qualité et de chaussures renforcées et imperméables adaptées à toutes les conditions climatiques et à tous les terrains de marche. Faites également attention à privilégier des vêtements respirants comme des vêtements en coton pour limiter la sudation et l’inconfort qui en résulte.

Quelques questions/réponses au sujet de cette page

Quelle assurance prendre pour son camping-car ?

Un camping-car n’est utilisé en moyenne que 41 jours par an. Mais même dans ce cas, assurer son camping-car, que vous en soyez propriétaire ou locataire, reste obligatoire en France. Sachez tout de même que vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance annuelle classique pour votre camping-car. La plupart des compagnies d’assurance auto proposent en effet une assurance temporaire spécifique aux camping-cars, d’une durée de 0 à 3 mois.

Il existe plusieurs formules d’assurance temporaire pour camping-car. La formule basique consiste en une assurance au tiers n’excédant pas 3 mois. Elle comprend obligatoirement le minimum légal en matière d’assurance, qui est la garantie responsabilité. À cette garantie s’ajoute généralement une protection juridique, et parfois une assistance au véhicule (frais de dépannage et de transport) et aux personnes.

Afin de bénéficier de la meilleure protection, vous pouvez souscrire des garanties complémentaires (vol, incendie, attentat, tempête, dommages accidents, etc.), voire opter tout simplement pour une assurance « tous risques » de courte durée pour camping-car.

Quel que soit votre choix, assurez-vous de choisir une formule adaptée à votre budget ainsi qu’à l’utilisation que vous ferez de votre camping-car. Et surtout, n’hésitez pas à comparer les niveaux de garantie ainsi que les modalités d’indemnisation.

Quelle tente emporter pour faire du camping ?  

Face au large éventail d’offres disponibles en matière de tentes de camping, comment choisir votre tente ? Afin de ne pas vous retrouver avec un équipement non adapté et risquer de voir vos vacances virer au cauchemar, le choix de votre tente de camping doit se faire en fonction d’un certain nombre de critères, entre autres :

  • le nombre de personnes à abriter ;
  • votre mode de déplacement (à pied, à moto, à vélo ou en voiture) qui va influencer le poids et l’encombrement de la tente que vous prendrez avec vous ;
  • les conditions climatiques prévues, qui vont déterminer le choix de la qualité (coton, polycoton ou polyester), du niveau de résistance (solidité, imperméabilité) et de la couleur de la toile, ainsi que la catégorie de tente à choisir ;
  • le type de camping à pratiquer (bivouac en pleine nature ou camping sur un emplacement) ;
  • le montage de la tente : tente à ancrer au sol, tente gonflable ou tente autoportante qui se déploie ;
  • le confort (dimensions, volume intérieur, hauteur sous plafond, abside, ouvertures) ;
  • votre budget.

Concernant les différentes catégories de tentes de camping, il faut savoir que les tentes sont classées en fonction de leur saisonnalité : 2 saisons (printemps, été), 3 saisons (printemps, été et automne) et 4 saisons (pour toutes les saisons).

Et enfin, pour ce qui est des différents modèles de tentes, en voici les principaux : les tentes spacieuses (tente dôme ou « igloo », tente canadienne), les tentes légères (tente pyramidale ou « tipi », tente suspendue, tarpaulin) et les tentes résistantes aux conditions difficiles (tente géodésique, tente tunnel).

Qu’est-ce que l’« indice d’imperméabilité » ?

L’indice d’imperméabilité permet de connaître le degré d’imperméabilité d’un textile. Il mesure la résistance du tissu à la pression de l’eau de pluie. Nombreux sont d’ailleurs les équipements de camping et de randonnée (tentes, vestes et autres vêtements, tapis de sol, etc.) à porter un tel indice, exprimé en Schmerber, une unité définie par la norme EN 20 811 (ISO 811). Un campeur et un randonneur n’étant jamais à l’abri de la pluie.

Pour déterminer la valeur d’imperméabilité d’un tissu donné, les fabricants de textiles imperméables le soumettent au test dit « de la colonne d’eau ». Le Schmerber représente la hauteur d’eau maximale (exprimée en millimètres) d’une colonne d’eau que peut supporter le textile avant qu’il ne se laisse pénétrer par l’eau. Plus cet indice est grand, plus forte est l’imperméabilité du textile à l’eau, et mieux votre tente vous protègera également des rayons UV.

Il faut bien faire la différence entre imperméabilité et étanchéité. Ainsi, contrairement à un matériau étanche, qui est hermétique et non respirant, un textile imperméable, lui, est respirant et laisse pénétrer l’eau au bout d’un certain temps. D’où l’importance de bien choisir vos équipements de camping ou de randonnée en fonction de votre pratique et des conditions météo du lieu de camping.

Comment s’assurer de l’imperméabilité de sa tente de randonnée ?

Une tente de camping ou de randonnée doit pouvoir vous protéger des aléas climatiques. Emporter avec soi une tente imperméable est de ce fait essentiel pour qu’une journée pluvieuse ne vienne pas ruiner vos projets de camping ou de randonnée.

Une toile de tente est considérée comme imperméable lorsqu’elle présente un indice minimal de 1 500 mm de colonne d’eau, soit 1 500 Schmerber. Un tel indice est largement suffisant si vous comptez séjourner dans une région au temps clément. Par contre, en cas de pluies tenaces, une tente à 1 500 mm sera percée par la pluie au bout de seulement une heure. Si la météo annonce de fortes averses, il est préférable d’opter pour une tente dotée d’une toile extérieure avec un indice de 5 000 mm. Veillez de même à l’étanchéité du sol de la tente et vérifiez la qualité des coutures.

Attention ! Une tente neuve mal conçue peut laisser s’infiltrer l’eau par les coutures. Veillez donc à ce que les coutures de la tente soient également imperméables. N’hésitez pas à y remédier en les scellant éventuellement vous-même.

Pourquoi veiller à l’imperméabilité du plancher de la tente ?

Il est également important de prêter attention à l’indice d’imperméabilité du plancher de votre tente. En effet, en cas de forte pluie, le sol sera détrempé. Et à moins que le tapis de sol de votre tente n’affiche un indice d’imperméabilité élevé, l’eau s’infiltrera à coup sûr par le plancher de votre tente.

Pour que vous restiez toujours au sec par temps pluvieux, l’indice d’imperméabilité du plancher de votre tente doit être plus élevé que celui de la paroi extérieure de la tente. La raison à cela réside dans la forte pression que vous allez exercer sur le plancher de la tente, une fois que vous êtes à l’intérieur. Pression qui va entraîner l’infiltration de l’eau dans la tente, à moins que son tapis de sol n’ait un indice d’imperméabilité élevé.

Notons que l’un des meilleurs modèles de tentes de camping présente un indice d’imperméabilité de 1500 mm (ou 1500 Schmerber) pour son toit et de 3000 mm pour son tapis de sol. Et en matière de tentes de randonnée, l’un des modèles parmi les plus performants affiche, quant à lui, 3000 mm pour la toile de tente et 5000 mm pour le tapis de sol.

Comment et quand réimperméabiliser sa tente de camping ?

Toute tente de camping ou de randonnée se dégrade au fil du temps, au fur et à mesure de son utilisation. Pour que votre tente, parfaitement imperméable au moment de son acquisition, le reste le plus longtemps possible, pensez à la réimperméabiliser régulièrement. Faites-le après chaque lavage si vous nettoyez votre tente avec un produit ménager. Le mieux reste d’utiliser un lavant doux qui n’endommagera pas ses tissus. Dans ce cas, l’imprégnation peut se faire une fois tous les 3 à 4 ans.

Pour réimperméabiliser la toile de tente, vous pouvez par exemple utiliser un spray imperméabilisant. Prenez soin de réparer les éventuels trous dans la toile de tente de camping à l’aide d’un patch de réparation avant d’appliquer le produit. Vous pourrez également avoir besoin de nettoyer votre tente au préalable.

Pensez également à réimperméabiliser les coutures de votre tente à l’aide d’un produit adapté.

Pensez à bien suivre le mode d’emploi du produit imperméabilisant avant et pendant son application. Attention, le séchage de votre tente doit se faire à l’abri du soleil.

Notons qu’une toile de tente en polyester qui fuit sans trous visibles aura probablement atteint sa fin de vie.

Pourquoi utiliser un Footprint ou tapis de sol supplémentaire ?

Le Footprint, mot anglais pour désigner le tapis de sol, fait référence à un tapis de sol, parfois vendu en supplément sous forme de packs « tente + Footprint », mais majoritairement vendu séparément. Il doit être adapté à la tente. Il s’avère indispensable si le sol est détrempé, et si l’indice d’imperméabilité du plancher de la tente est faible.

Le Footprint se fixe au sol, et le plancher de la tente vient se positionner par-dessus. Sa fonction est de protéger la tente des cailloux et de l’humidité venant du sol. Il prolonge la durée de vie de la tente, en limitant son usure et en améliorant son étanchéité.

Le Footprint est donc à ne pas confondre avec le sol peu épais de la tente qui, lui, est cousu aux parois latérales. Ne pas non plus confondre Footprint et matelas de sol, aussi appelé matelas de camping. Ce dernier (en mousse, gonflable ou autogonflant) désigne en effet un système de couchage confortable et isolant, indispensable pour ne pas perdre de la chaleur par le sol en dormant et ainsi passer une bonne nuit de sommeil.

Quelles qualités doit avoir un bon vêtement de randonnée ?

Si vous souhaitez camper dans une région au climat humide ou bien faire de la randonnée en hiver, vous avez tout intérêt à disposer de vêtements imperméables (veste, blouson ou manteau) pour rester au sec en cas de pluie.

Un bon vêtement de randonnée doit avoir les qualités suivantes : imperméable, coupe-vent, respirant (c.-à-d. qui permet d’évacuer la transpiration) et simple d’entretien. Surtout, évitez le ciré et le poncho en plastique si vous ne voulez pas être trempé de transpiration !

Pour connaître les performances d’un vêtement en matière d’imperméabilité et de respirabilité, il suffit de lire son étiquette où sont détaillées ses caractéristiques.

Nous l’avons vu, le niveau d’imperméabilité s’exprime en Schmerber. Il faut donc consulter cet indice sur l’étiquette. Quant au niveau de respirabilité du vêtement, il est indiqué :

  • soit par l’indice MVTR (Moisture Vapour Transmission Rate) exprimé en g/m²/24 h ;
  • soit par l’indice RET (résistance, évaporation, transmission) exprimé en Pa × m²/W.

Le MVTR fait référence à la quantité d’eau (en g) qui s’évapore d’un m2 de tissu en 24 h. Quant au RET, il désigne la résistance qu’oppose un textile à l’évacuation de l’humidité du corps.

Vêtement imperméable : quels niveaux de Schmerber, MVTR ou RET choisir ?

Voyons tout d’abord l’imperméabilité du vêtement. Pour qu’un vêtement de pluie puisse résister à une journée de marche entièrement passée sous la pluie, son indice d’imperméabilité doit être supérieur à 10 000 mm (ou 10 000 Schmerber). Les vêtements les plus étanches du marché allant jusqu’à 30 000 mm.

Pour ce qui est du niveau de respirabilité, voici ce qu’il faut savoir :

  • pour l’indice MVTR : plus sa valeur est élevée (c.-à-d. supérieure ou égale à 10 000 g/m²/24 h), meilleure est la respirabilité du vêtement ;
  • pour l’indice RET : plus ce coefficient est faible (c.-à-d. inférieur à 20 Pa × m²/W), meilleure est la respirabilité du tissu. Un RET inférieur à 12 Pa × m²/W indique un tissu très respirant.

En résumé, les meilleurs vêtements imperméables et respirants affichent d’une part un niveau Schmerber > 20 000 mm, et d’autre part un niveau de respirabilité MVTR > 20 000 g/m²/24 h ou bien RET < 12 Pa × m²/W.

Quel type de sac de couchage choisir pour faire du camping ou de la randonnée ?

Le sac de couchage idéal pour vous doit être adapté à votre taille et à vos besoins. Et il doit surtout vous permettre de passer de bonnes nuits de sommeil réparateur tout au long de vos vacances en camping ou en randonnée. Plusieurs critères peuvent entrer en ligne de compte lors du choix d’un sac de couchage, parmi lesquels :

  • le poids et l’encombrement : pour une randonnée ou un trekking, un équipement léger (moins de 1 kg) et compact est ce qui convient le mieux. Il a souvent une forme de « sarcophage » ;
  • le confort : si vous partez en camping dans un lieu fixe, vous pouvez opter pour un sac de couchage qui privilégie le confort et la douceur. Souvent de forme rectangulaire, il est par contre plus lourd et encombrant ;
  • la température extérieure : il vous faut connaître les capacités thermiques du sac de couchage. La température de confort est le plus souvent indiquée sur l’étiquette du sac de couchage.

Notons qu’il existe des sacs de couchage 2 en 1, tels que les « sleeping beds » qui font en même temps office de matelas (autogonflant) et de sac de couchage.

Comment choisir son sac à dos de randonnée ?

Le sac à dos est l’équipement N° 1 du marcheur. Il est donc primordial de le choisir avec le plus grand soin. Plusieurs paramètres sont à considérer lors du choix de votre sac à dos de randonnée : votre morphologie, la durée de l’escapade, le type de randonnée envisagé, le niveau d’autonomie souhaité (totale ou halte dans des gîtes), le type de terrain à parcourir, le dénivelé du parcours et l’importance du matériel à transporter.

Avant de vous décider, essayez d’abord votre sac à dos de voyage en magasin. Assurez-vous que votre backpack (sac à dos) est bien à votre taille, confortable et réglable, résistant, imperméable (ajouter éventuellement une housse étanche pour sac à dos), sécurisé et léger.

Il faut savoir que si un sac à dos de trail de 5 litres pèse 300 g à vide, le poids à vide d’un sac à dos de 60 litres peut, quant à lui, atteindre 2 kg.

Portez également une attention particulière aux facilités de rangement, aux accessoires et aux fonctionnalités spécifiques : poches, compartiments internes, accroches extérieures (sangles, boucles, clips), housses imperméables.

Quelle contenance choisir pour votre sac à dos de randonnée ?

En matière de contenance du sac à dos, voici quelques points de repère :

  • un sac à dos ultraléger de 5 litres pour le trail ;
  • un sac à dos jusqu’à 20 litres pour une randonnée de quelques heures ;
  • un sac à dos de 20 à 35 litres pour une excursion à la journée ou bien pour un trek de 2-3 jours avec halte dans un gîte ou un refuge confortable la nuit ;
  • un sac à dos de 30 à 35 litres pour une excursion de plusieurs jours, si vous êtes du genre à voyager léger ;
  • un sac à dos de 40 à 75 litres (voire plus de 100 litres) pour une randonnée ou un trek en autonomie complète sur plusieurs jours.

Avant d’acheter un backpack, essaye-le en magasin en le chargeant avec du matériel. Ceci vous permettra d’en apprécier le portage et le confort.

Comment choisir ses chaussures de randonnée ou de trekking ?

Il est essentiel de choisir des chaussures de randonnée confortables, qui vous éviteront ampoules, douleurs et accidents (entorse, voire chute). Les critères à prendre en considération dans le choix des chaussures de randonnée sont les suivants : l’usage, le type de terrain (plaine, forêt, montagne, etc.), la durée de la marche, le poids du sac à dos et bien sûr la météo. L’aisance et l’expérience du randonneur entrent également en ligne de compte.

Parmi les qualités d’une bonne paire de chaussures de randonnée figurent son imperméabilité, sa respirabilité, sa légèreté, son bon maintien plantaire, sa bonne adhérence et sa bonne taille.

Par ailleurs, pour votre confort, pensez à choisir des chaussettes de randonnée adéquates, c’est-à-dire à la fois techniques et confortables. Veillez également à disposer de semelles de propreté amovibles, de préférence rigides si vous avez des pieds creux ou plats.

Et enfin, lors de l’essayage en magasin de vos chaussures de randonnée, nous vous conseillons de les prendre une taille au-dessus de votre pointure habituelle.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Civilité:
Prénom:
Nom:
E-mail:
J'accepte de recevoir des offres spéciales de Campings.com