Tout savoir sur le camping avant de partir en vacances

Mini sommaire

  1. Où faire du camping ?
  2. Pourquoi partir en vacances en camping ?
  3. Quel camping choisir ?
  4. Vacances au camping : comment s’organiser ?
  5. Idées d’activités pour des vacances au camping
  6. Vacances au camping : quel budget prévoir ?

Tout savoir sur le camping permet de préparer ses vacances sans stress de dernière minute. Que l’on soit plutôt un adepte du camping sauvage ou un habitué du terrain de camping, il existe un large choix d’emplacements où installer sa tente ou son camping-car pour les vacanciers désireux de profiter de l’ambiance conviviale propre au camping.

Tout savoir sur le camping-1

Où faire du camping ?

Le camping peut être pratiqué dans des lieux autorisés en pleine nature avec le camping sauvage ou sur des terrains aménagés dans un établissement à vocation d’accueillir des vacanciers. Que ce soit en pleine nature ou sur un terrain de camping aménagé, les bases du camping sont les mêmes. Mais qu’est-ce que le camping ? Camper est le plaisir de dormir dehors dans une tente, dans un camping-car ou dans un mobil-home tout en profitant du lieu et de la convivialité des personnes qui nous accompagnent.
Que ce soit lors d’un voyage dans un pays étranger ou en France, le camping est une activité de loisirs qui peut être pratiquée librement à condition de respecter certaines règles de bienséance. Cette liberté de camper dans un milieu naturel est cependant restreinte quand il s’agit de dormir dans un camping-car, dans une tente ou dans une caravane tractée par un véhicule. Tout véhicule à moteur peut être interdit de stationner dans les zones naturelles dites sensibles telles que certains bords de mer, certaines forêts, mais également dans les sites classés. Dans ce cas, des panneaux de signalisation sont disposés dans les lieux où le camping avec une tente et les camping-cars sont interdits.
De plus, il est bien évidemment interdit de camper sur une propriété privée sans l’autorisation préalable et express du propriétaire des lieux.

Les restrictions au camping prises par les municipalités

Certaines communes peuvent également se réserver le droit d’interdire le camping sauvage sur des emplacements qui peuvent tenter les vacanciers à y planter leur tente, comme au bord d’un lac, de la mer ou dans une forêt.
Ces interdictions de camper, si elles existent, sont recensées dans le plan local d’urbanisme ou prises par arrêté du maire. Ces documents sont laissés en libre accès aux habitants et aux vacanciers à la mairie ou en ligne si les documents ont été numérisés. Mais cette consultation des différents documents peut être fastidieuse.
Par conséquent, une commune qui interdit le camping dans certaines zones doit afficher les zones concernées à la mairie et procéder à l’apposition de panneaux de signalisation avertissant le public de cette interdiction de camper.

Les différents types de terrains de camping et leurs règles

Dans un terrain de camping, les principales restrictions sont les règles édictées par le gérant du camping concernant :

  • l’utilisation des structures et des services mis à disposition aux vacanciers ;
  • les règles de bienséance à l’égard des autres vacanciers.

À noter qu’un terrain de camping est reconnu par le Code du tourisme lorsque l’établissement dispose d’une capacité d’accueil de minimum 6 emplacements ou pour 20 personnes.
Un terrain de camping de tourisme est une structure d’accueil où la majorité des emplacements sont réservés par les campeurs qui viennent en vacances pour une nuit, une semaine ou un mois.
Un terrain de camping dit de loisirs est une structure d’accueil où plus de la moitié des emplacements sont réservés par des campeurs qui restent plus d’un mois sur le même terrain de camping, sans pour autant y élire domicile.

Pourquoi partir en vacances en camping ?

Le camping reste un moyen d’hébergement très apprécié pendant les vacances. Pourquoi partir en vacances en camping ? Chaque vacancier possède sa ou ses raisons de privilégier le camping à une location d’un logement ou à un hébergement dans un gîte ou un hôtel. Plusieurs avantages sont unanimement attribués au camping par les vacanciers tels que :

  • la convivialité entre vacanciers dans un lieu propice à la détente et aux loisirs ;
  • le large choix de lieux où faire du camping ;
  • la possibilité de partir en vacances avec un petit budget ;
  • les nombreuses activités de loisirs proposées par les terrains de camping ;
  • etc.

La convivialité du camping

Une des premières raisons qui incite les vacanciers à retourner chaque année au camping est la convivialité qui y règne. Tout y est fait pour lier des amitiés et se retrouver le temps de quelques jours de vacances entre amis ou en famille.
La structure semi-fermée du camping renforce cet esprit bon enfant de colonie de vacances au sein des vacanciers. Les nombreuses invitations à partager un apéro ou un repas autour d’un barbecue ne manquent pas et les barrières sociales de la vie au quotidien n’existent plus.
Le camping représente également l’occasion de s’amuser dans un lieu préservé en pleine nature. Même si de plus en plus de terrains de camping proposent de nombreux services améliorant considérablement le confort de vacanciers, l’idée principale reste de se délester du confort superflu pour profiter pleinement de ses proches et de ses jours de congé.

Un large choix de destinations pour les vacances

Les terrains de camping et les nombreux lieux où le camping sauvage est autorisé représentent un choix de destinations presque infini pour visiter les plus beaux lieux en France et dans les pays étrangers.
En grande majorité, les terrains de camping se sont implantés en bord de mer, en montagne ou aux abords de lieux touristiques. Pour les voyageurs qui souhaitent rester libres au jour le jour d’aller voyager où ils souhaitent, les camping-cars, les caravanes et les autres fourgons aménagés offrent la liberté de séjourner où bon vous semble. Bien évidemment, cette liberté est restreinte dans les lieux où il est signalé qu’il est interdit de faire du camping.

Des vacances économiques

Choisir de faire du camping pendant les vacances, c’est aussi choisir des vacances peu chères par rapport à un autre type d’hébergement (gîte, hôtel, location Airbnb, etc.).
Le prix d’une nuit en camping peut considérablement varier selon le type d’hébergement choisi. Bien évidemment, la traditionnelle tente reste le moyen le moins cher de faire du camping. Sur un terrain public où il est autorisé de faire du camping, seul le prix des équipements est à prendre en considération pour ce type de vacances.
La location d’un emplacement nu pour y stationner son camping-car ou sa caravane et son véhicule reste également abordable selon le standing du terrain de camping.
La location d’un mobil-home est l’option la plus coûteuse dans un terrain de camping. Cependant, louer un mobil-home reste néanmoins intéressant financièrement pour des vacances en famille à plusieurs personnes tout en profitant d’un plus grand confort et d’un plus grand espace de vie intérieur.

De nombreuses activités de loisirs à découvrir et à redécouvrir

Rares sont les terrains de camping qui ne proposent pas au moins une activité aux vacanciers qui y résident pour les vacances. De nombreux terrains de camping proposent dorénavant une ou plusieurs piscines avec toboggans, pataugeoires pour les enfants en bas âge, etc.
De plus, les activités de loisirs telles que la pétanque, les aires de jeux pour les enfants ou bien encore les soirées à thème sont monnaie courante pour divertir les vacanciers qui souhaitent profiter de tous les services qu’offre le camping.

Tout savoir sur le camping-2

Quel camping choisir ?

Devant le large choix de terrains de camping disponible, il peut être quelquefois difficile de choisir un camping au moment d’organiser ses prochaines vacances. Quel camping choisir ? Tout dépend de vos attentes et de l’hébergement dont vous souhaitez bénéficier pendant votre séjour.
Pour choisir un camping qui correspond au mieux à vos attentes, vous pouvez vous poser préalablement différentes questions concernant :

  • la destination où vous souhaitez passer vos vacances ;
  • le type d’hébergement que vous souhaitez privilégier ;
  • les activités et les services proposés par le camping ;
  • les équipements de puériculture mis à disposition si vous partez en vacances avec un bébé ;
  • la possibilité d’emmener avec soi son animal de compagnie.

De nombreux terrains de camping sont généralement implantés le long du littoral ainsi qu’aux abords de sites touristiques. Entre deux terrains de camping sur une même localisation, votre choix peut se faire au niveau des infrastructures du camping et du prix proposé pour une location d’un terrain nu ou celle d’un mobil-home.
De plus, certains terrains de camping préfèrent privilégier soit la location de mobil-homes et de chalets, soit la location de terrains nus pour y stationner son camping-car, sa caravane ou son véhicule. Selon vos projets de dormir dans un mobil-home, dans une tente ou dans un camping-car, privilégiez un camping qui offre les prestations adaptées à votre type d’hébergement.
Certains campings affichent également complet en pleine saison grâce aux nombreuses activités qu’ils proposent. Une piscine ou un complexe spa dans le camping est toujours appréciable durant les vacances sans devoir se déplacer en voiture et payer de nouveau une entrée pour un centre aquatique.
Certains gérants de camping se réservent également le droit de refuser l’accueil des animaux domestiques au sein du camping. Si vous avez prévu de profiter de vos vacances en compagnie de votre chien ou de votre chat, renseignez-vous préalablement sur le possible accueil de votre animal, et ceci d’autant plus si vous louez un mobil-home. En outre, les campings acceptant les animaux de compagnie exigent en règle générale que l’animal soit pucé ou tatoué et à jour au niveau de ses vaccins.
Pour des vacances en famille avec un nouveau-né, la possibilité d’avoir sur place un lit de bébé et une chaise haute prêtés par le camping est un avantage afin de ne pas se charger d’affaires encombrantes dans le véhicule durant le trajet.

Vacances au camping : comment s’organiser ?

Même si le camping représente très souvent des vacances sous le signe de la détente et de la simplicité, un minimum d’organisation reste nécessaire avant de prendre la route direction le camping.
Comment s’organiser pour partir en camping ? Le mieux est de procéder par étapes. Faire une liste des différentes tâches à accomplir avant de partir permet de ne rien oublier en cours de route pour un départ en vacances serein.
Parmi les tâches à accomplir avant de partir au camping, pensez à :

  • faire une liste des affaires que vous souhaitez amener avec vous ;
  • préparer en amont les différents repas au camping ;
  • vérifier le bon état des différents équipements pour le camping (tente, caravane, camping-car, etc.) ;
  • planifier les lieux où vous souhaitez camper ainsi que les meilleurs itinéraires pour y arriver ;
  • faire une liste des différents contrôles et tâches à effectuer au moment de fermer son logement le temps des vacances.

Concernant la liste des affaires à amener au camping, il est conseillé de commencer à rédiger progressivement cette liste plusieurs semaines avant le départ. Chaque jour, vous pourrez ainsi compléter votre liste des affaires que vous utilisez quotidiennement afin de ne rien oublier le jour J.
L’avantage du camping est la possibilité de cuisiner ses propres repas sans devoir en permanence manger dans des établissements de restauration. Mais pour éviter de se retrouver avec un frigo ou une glacière vides une fois arrivé au camping, mieux vaut prévoir une liste de courses qui permettra de cuisiner facilement et rapidement de bons plats.
Avant de partir, il est également essentiel de vérifier les différents équipements pour le camping si vous avez prévu de dormir sous une tente, dans votre caravane ou dans votre camping-car. Certains éléments comme l’armature de la tente ou les produits d’entretien pour les camping-cars peuvent manquer à l’appel au moment de partir. De plus, pour les camping-cars il est conseillé d’effectuer une révision sur la partie moteur du véhicule lorsque celui-ci n’a pas roulé depuis plusieurs semaines.
En outre, vous n’êtes pas contraint de rester dans un seul et même lieu pour faire du camping. Selon la distance à parcourir et les différents lieux que vous souhaitez découvrir, programmer un itinéraire avant de partir permet d’optimiser au mieux votre trajet. Cette planification n’empêche en rien quelques changements de dernière minute, mais elle permet de mieux s’organiser pour de pas perdre plusieurs heures de trajet sur la route.
Au moment de partir, il convient également de ne pas oublier d’effectuer certaines tâches et vérifications avant de fermer la porte de son domicile. Parmi les contrôles à faire avant de quitter votre maison, pensez à :

  • vérifier que tous les appareils électroménagers et électriques sont éteints ou débranchés ;
  • vérifier que toutes les fenêtres sont fermées ;
  • vérifier que tous les robinets d’eau sont bien fermés ;
  • couper l’arrivée d’eau pour éviter toute fuite d’eau si vous partez pendant plusieurs jours.

Idées d’activités pour des vacances au camping

Les campings rivalisent d’imagination pour proposer toujours plus d’activités originales aux vacanciers. Certains jours, l’envie de rester au camping pour se détendre est bien présente. Que faire en camping pour ses vacances ? Plusieurs activités sont généralement proposées par les différents animateurs du camping. Parmi les rendez-vous et les activités à ne pas manquer, vous pouvez profiter :

  • du cocktail de bienvenue avec l’équipe d’animateurs du camping et avec tous les nouveaux arrivants sur le camping ;
  • des soirées organisées par les animateurs (soirée à thème, karaoké, spectacle, etc.) ;
  • de la piscine si le camping en dispose ;
  • de différentes aires de jeu du camping ou de la commune (terrain de foot, terrain de pétanque, terrain de tennis, etc.) ;
  • d’une balade à vélo pour prendre le temps de découvrir le camping et ses environs ;
  • etc.

D’autres activités peuvent être proposées par les animateurs du camping telles que des compétitions sportives entre les différents campeurs ou bien encore une soirée autour d’un feu de camp pour y faire griller des guimauves.
Certains campings proposent également des activités à sensation comme un parcours accrobranche. Ces activités proposées au sein du camping peuvent faire la différence au moment de choisir votre terrain de camping et vous permettent de profiter pleinement de vos vacances sans être à court d’idées pour occuper vos journées.

Vacances au camping : quel budget prévoir ?

Les vacances au camping coûtent généralement moins cher qu’un gîte, un hôtel ou une location de logement. Cependant, le prix entre les différents campings peut considérablement varier en raison :

  • du standing du camping ;
  • de la localisation ;
  • des dates de réservation ;
  • du type d’hébergement.

Combien coûtent les vacances en camping ? En moyenne, un camping 1 étoile propose un emplacement pour une tente, une caravane ou en camping-car pour un prix aux alentours de 15 € par nuit en haute saison. À titre de comparaison, le prix pour une prestation équivalente dans un camping 5 étoiles se rapproche plutôt de 45 € par nuit. Cette moyenne de prix est susceptible de changer entre un camping qui se trouve à quelques minutes à pied du bord de mer et un camping qui se situe un plus éloigné du littoral.
En outre, réserver un emplacement nu pour y stationner une caravane ou un camping-car ou pour y monter sa tente coûtera moins cher que la location d’un mobil-home.
En moyenne, le coût d’une semaine dans un camping avec une location d’un mobil-home ou d’un chalet s’élève à environ 790 €. La location d’un emplacement nu pour une semaine en camping revient en moyenne à 350 €.
Au coût de l’hébergement dans un camping, il convient également d’ajouter :

  • le prix des repas au camping ou dans les établissements de restauration ;
  • le prix des différentes entrées dans les parcs ou dans les sites touristiques ;
  • le prix des activités de loisirs comme la location de vélos, de paddles, etc.

Les conseils à suivre pour réduire le coût total de ses vacances au camping sont :

  • réserver plusieurs semaines avant son emplacement pour ses vacances afin de bénéficier des meilleures offres ;
  • préférer partir en vacances en basse saison quand cela est possible ;
  • se laisser séduire par une destination peu touristique qui mérite tout de même le détour.

En outre, pour les familles les plus modestes il existe plusieurs aides financières pour réduire le coût des vacances au camping. Parmi ces aides financières, vous pouvez bénéficier :

  • de l’aide aux vacances familiales si le camping fait partie des partenaires VACAF et que votre situation familiale vous rend éligible à cette aide ;
  • du chèque-vacances qui peut être utilisé en France et dans les pays de l’Union européenne.

De plus, le fait de privilégier les repas faits maison au camping et de profiter des activités gratuites proposées par le camping permet également de réduire les coûts pour des vacances en famille ou entre amis à un prix raisonnable.

Enfin, nous avons préparé une FAQ très complète pour vous.

Quelques questions/réponses au sujet de cette page

Qu’est-ce que le camping ?

Le terme « camping » désigne l’activité touristique qui consiste à dormir ou séjourner quelque temps en plein air. Traditionnellement, les personnes concernées vivent temporairement dans un habitat mobile, comme une tente, une caravane, un camping-car, ou encore un Mobil-home. Très populaire pendant l’été, auprès des touristes venus de toute la France et du monde entier, ce mode d’hébergement est resté particulièrement plébiscité par les Français, grâce en partie à l’apparition de villages vacances. Depuis quelques années, le camping connaît même de nombreuses variantes, comme c’est le cas avec le glamping et l’écocamping, tous deux en plein essor.

Conscient de la popularité de ce mode de vacances, le secteur touristique ne cesse de renouveler ses formules autour du camping. Désormais, les vacanciers ont donc la possibilité de faire du camping à la ferme, mais aussi dans des aires naturelles, des villages ou parcs résidentiels de loisirs, ou encore des zones urbaines.

En France, le camping est une activité règlementée par le ministère du Tourisme, aidé par quelques structures telles que la fédération française de camping et de caravaning (FFCC), la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air (FNHPA) et L’Union nationale des propriétaires de parcs résidentiels de loisirs (UNAPAREL).

Pourquoi partir en vacances en camping ?

Alors que certains vacanciers n’aiment pas le camping, pour son côté inconfortable et minimaliste, la vérité est toute autre. Loin d’être contraignant, ce mode vacances possède tout le confort nécessaire à un excellent séjour. Peu importe le type d’hébergement choisi, tente, bungalow, Mobil-home, ou caravane, les établissements de camping proposent bien souvent tous les accessoires et objets qui s’imposent. Que ce soit pour le quotidien du séjour ou pour la pratique de diverses activités sur place, la question du confort est loin d’être problématique.

De plus, il ne faut pas perdre de vue l’avantage économique des vacances en camping, car pour de nombreux touristes, il s’agit surtout de découvrir une région sans se ruiner. Bien moins chère que l’hôtel ou les chambres d’hôtes, la location d’un hébergement au cœur d’un établissement de camping s’avère souvent économique. Évidemment, en fonction du type d’habitat, le prix des vacances peut varier sensiblement. Alors qu’une nuit dans une tente en plein été ne coûte qu’entre 15 et 20 euros, le Mobil-home peut quant à lui atteindre les 100 euros. De même, en fonction du nombre d’étoiles attribuées au camping, les tarifs peuvent être très différents.

Quels sont les différents types de camping ?

De nos jours, le camping a pris des proportions très différentes de ce qu’il était par le passé. En effet, même si quelques vacanciers restent amateurs de simplicité, en emportant leur tente et en se contentant de lui réserver un emplacement, ils sont pourtant de plus en plus nombreux à choisir l’une de ses nombreuses variantes. Ainsi, au-delà du camping traditionnel, comme on le connaît tous, on retrouve une multitude d’autres façons de tester ce mode de vacances en plein air.

Pour commencer, les parcs résidentiels de loisirs et les campings de luxe ne sont plus nécessairement réservés à une certaine catégorie de touristes aisés. Au contraire, leurs offres et formules semblent devenir toujours plus accessibles, pour le plus grand bonheur de dizaines de milliers de vacanciers français. Chaque année, ces solutions sont plébiscitées par les familles, notamment pour les infrastructures qui permettent véritablement d’occuper les enfants.

De même, d’autres formes atypiques de camping rencontrent un certain succès, à l’image du glamping, aussi appelé « camping glamour », ou de l’écocamping, un retour à la nature qui s’était un peu perdu au fil du temps. Enfin, le camping chez l’habitant et le camping à la ferme sont peu à peu devenus des alternatives attractives pour les touristes.

Civilité:
Prénom:
Nom:
E-mail:
J'accepte de recevoir des offres spéciales de Campings.com