Comment bien calculer votre budget pour des vacances en camping ?

Après de longs mois à travailler, il est maintenant l’heure pour vous de vous accorder des vacances au camping bien méritées ? Les vacances dans un parc résidentiel de loisirs représentent certainement une dépense non négligeable pour votre foyer : il est donc judicieux de bien prévoir votre budget avant de partir.

Vous hésitez à choisir un camping avec un parc aquatique ou bien un camping avec des hébergements confortables ? Quel sera le montant des dépenses que vous devrez estimer pour vos prochaines vacances en camping ?

L’hébergement, le transport, la nourriture, les activités ou bien encore les équipements de campings sont autant de critères qui auront un impact sur la facture finale de vos vacances.

Bien évaluer son budget de vacances en camping-1

Bien évaluer les dépenses liées à l’hébergement

L’hébergement est sans aucun doute le poste de dépense le plus important pour des vacances en camping. Que vous choisissiez de réserver un emplacement pour votre tente ou de louer un hébergement tel qu’un mobil-home, un chalet ou bien encore un bungalow, soyez attentifs aux divers frais supplémentaires.

En effet, en plus de votre emplacement ou de votre hébergement, vous pouvez avoir à payer des frais supplémentaires pour :

  • l’électricité qui nécessite parfois de payer des droits d’accès (paiement de la consommation réelle ou forfait à la semaine) ;
  • la taxe de séjour qui varie entre 0,20 et 0,55 centime d’euros par jour et par personne de plus de 13 ans ;
  • l’emplacement de votre véhicule (place de parking) ;
  • les frais de ménages ;
  • la location de draps, serviettes de bain, appareils électroménagers, etc. ;
  • l’assurance annulation.

En fonction de vos demandes et de vos besoins, vous pourrez également avoir à payer des frais supplémentaires si vous souhaitez accueillir un ami ou un membre de votre famille en tant que visiteur dans le parc résidentiel de loisirs. Si vous souhaitez partir en vacances avec vos animaux, un supplément vous sera généralement demandé.

Mis bout à bout, ces frais supplémentaires représentent une certaine somme d’argent. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, n’hésitez pas à demander un devis comprenant tous les frais que vous aurez à régler durant votre séjour.

Pensez à calculer les dépenses liées au transport

Vous devrez également prendre en compte les dépenses relatives au transport pour vous rendre sur votre lieu de résidence de vacances. Trajet aller, trajet retour, mais aussi déplacements durant votre séjour : il convient de faire le bon choix pour que vos trajets soient agréables.

Avion, train, bus ou voiture : en fonction de votre moyen de transport, le montant de la facture finale de vos vacances ne sera pas le même. Si vous prévoyez de partir en avion ou en train, il vaut mieux s’y prendre très tôt ou à l’inverse très tard pour bénéficier des meilleurs tarifs. Outre le prix de votre trajet, pensez à ajouter le prix de votre assurance annulation à votre budget si vous y souscrivez.

Si vous souhaitez vous déplacer dans la région ou dans le pays de vos vacances pour visiter, découvrir les paysages lors de votre voyage ou encore tester des activités, vous pourrez opter pour la location de voiture. Cette dernière aura bien évidemment une incidence sur le coût de vos vacances. Si vous souhaitez faire des économies, vous pourrez opter pour les transports en commun comme le bus afin de vous rendre sur les lieux d’intérêts de la région de vos vacances.

Si au contraire vous choisissez de partir avec votre propre véhicule, n’oubliez pas de compter l’essence et les frais de péage lorsque vous établirez votre budget. L’entretien nécessaire de votre voiture avant de partir peut également représenter une certaine somme non négligeable.

Un poste de dépense à ne pas négliger : la nourriture

Vous voilà sur place avec un toit (ou une toile de tente) au-dessus de votre tête. Cependant, une fois arrivé à votre camping, vous aurez très certainement envie de vous faire plaisir. Après tout, vous avez raison, ce sont les vacances.

Cependant, les petits plaisirs ont un coût qu’il faut prévoir. C’est notamment le cas du budget alimentation, qui peut avoir un grand impact sur le montant de la facture finale de vos vacances.

Vous aurez peut-être envie de goûter les spécialités de la région ou du pays de vos vacances, de manger dans un restaurant ou bien de vous accorder quelques écarts avec une glace, une crêpe ou bien encore des churros… Difficile de prévoir les dépenses liées à l’alimentation sur place pourtant petit à petit, les petits écarts peuvent représenter une sacrée somme d’argent.

Pour vous aider à faire des économies sur ce poste de dépense, voici quelques conseils :

  • imposez-vous un budget maximal à ne pas dépasser pour les restaurants et autres gourmandises ;
  • prévoyez des pique-niques, notamment les midis ;
  • optez pour un hébergement proposant une cuisine afin de pouvoir préparer des petits repas simples ;
  • emportez avec vous des produits (confitures, sel, condiments, etc.).

En suivant ces quelques conseils, vous pourrez vous faire plaisir pendant vos vacances au camping sans dépasser votre budget.

Bien évaluer son budget de vacances en camping-2

Les activités : un critère à prendre en compte dans votre budget

Les vacances au camping sont évidemment l’occasion de découvrir de nouveaux horizons et de s’essayer à de nouvelles activités. Vous aurez alors l’occasion de :

  • visiter des musées, des expositions, des lieux touristiques ;
  • passer une journée dans un parc d’attractions ;
  • de faire du vélo, du canoë, du cheval, etc.

Toutes ces activités ne sont bien souvent pas gratuites, ainsi, il convient de ne pas oublier le prix de ces dernières lorsque vous établirez votre budget de vacances au camping.

Certains campings proposent des activités comprises dans le prix de votre séjour (soirées à thème, accès aux espaces aquatiques, etc.) tandis que d’autres vous demanderont de payer un supplément. Ainsi, si votre parc résidentiel de loisirs propose un espace bien-être (sauna, hammam, jacuzzi, etc.), il est possible que le camping vous demande de payer un supplément. Renseignez-vous en amont pour pouvoir budgétiser vos vacances le plus précisément possible.

N’hésitez pas à contacter l’office de tourisme avant votre départ ou à vous rendre sur leur site internet pour repérer les lieux que vous souhaitez visiter et les activités que vous prévoyez de tester sur place. Ainsi, vous pourrez établir un budget plus précis pour ce poste de dépense et éventuellement repérer des activités gratuites ou des bons plans pour réduire le prix de certaines visites.

Ne pas oublier les dépenses pour partir bien équipé

Enfin, le dernier poste de dépense à ne pas négliger pour établir votre budget vacances en camping est celui de l’équipement. Si vous avez choisi de séjourner en tente, vous aurez en effet certainement besoin d’équipements, tels que lampe torche, vêtements chauds, sac de couchage, matelas, réchaud, etc., pour rendre votre séjour plus agréable.

Avant de vous précipiter dans un magasin de sport ou un magasin spécialisé dans le matériel de camping, n’hésitez pas à demander à vos amis ou aux membres de votre famille s’il ne dispose pas du matériel nécessaire. Ils pourront peut-être vous prêter le matériel nécessaire pour votre séjour en camping. Vous ferez ainsi de précieuses économies.

Pour le reste, pensez donc à inclure les dépenses liées à l’équipement dans votre budget.

Nous vous recommandons ces autres pages :

Civilité:
Prénom:
Nom:
E-mail:
J'accepte de recevoir des offres spéciales de Campings.com